Monamourvoyageur

Une histoire

 

La fin d’un beau rêve

Evidemment, je savais que mon séjour du 6 juin prendrait fin, et avec lui s’achèverait le rêve dans lequel j’étais plongée depuis ma rencontre avec lui.

Notre dernier jour ensemble fut le 6 juin, justement. Une marche commençait le matin. J’y ai participé – seulement parce que je savais qu’il y allait. Manque de chance : il faisait un diorama… et moi aussi. Par conséquent, nous ne nous sommes pas du tout vus. On s’est retrouvés en fin d’après-midi, au camp. Il voulait me présenter à sa famille : son papa, sa maman, son petit frère et sa soeur. Le courant est bien passé avec eux. Si bien, en fait, qu’ils m’ont invitée à venir passer la soirée avec eux.

On a pique-niqué à Utah Beach, avant de se promener sur la plage. C’est là que j’ai appris qu’il partirait ce soir et non le lendemain. Je t’avoue que ça m’a fait de la peine. Je pensais pouvoir encore le voir le lendemain… Mon départ aussi était prévu le 7… Il a sûrement senti ma tristesse car il s’est montré très affectueux.

Ensuite, nous sommes allés à Sainte-Mère-Eglise pour voir le feu d’artifice. Cette soirée a été magique. Il m’a tenue dans ses bras, tout contre lui, je sentais son coeur battre, et il sentait le mien. Je n’ai pas vu plus beau feu d’artifice depuis. Oh non, ce n’est pas seulement parce qu’il y avait de formidables effets spéciaux, des jeux de lumière, de la musique… C’était le bonheur d’être en paix, contre lui… Oui, je sais, c’est un discours de princesse romantique un peu cucul la praline ^^

De retour au camp, il a commencé à ranger ses affaires avec son copain. J’étais là, terriblement malheureuse. Ils faisaient des allers et retours, chargeant la voiture. Quand tout a été rangé, son ami est venu me dire au revoir. Et je me suis mise à pleurer. Mon prince charmant m’a rejointe et m’a serrée fort contre lui, m’a caressé la joue et m’a promis qu’on se reverrait vite. « Je me suis attachée à toi… » C’est ce que je lui ai murmuré. Avant de partir, il m’a embrassée sur la joue, à quelques millimètres de mes lèvres, très fort. Et il est parti. Sans se retourner. Je n’arrêtais plus de pleurer. J’ai regardé la voiture s’en aller et j’ai rejoint ma tente. Je me changeais, glacée, le coeur en morceaux, quand mon téléphone a vibré. Un message s’est affiché :

« Ne m’oublie pas »

C’est ce que j’ai fait. Je ne l’ai jamais oublié.

Dans :
Par monamourvoyageur
Le 14 août 2015
A 22 h 33 min
Commentaires : 2
 

2 Commentaires

  1.  
    unefillenormaleaparis
    unefillenormaleaparis écrit:

    La suite, la suite !!!

    Dernière publication sur Unefillenormaleaparis : "Mon roi"

Répondre

 
 

Maupertuis IFSI |
Bresilnousvoila |
Trucs... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Specialfootballfrancais
| Enquinconce
| Teatimesblog